Une séance: un moment de détente

Une méthode compliquée ?                                 

Au contraire, c'est très simple. Vous êtes confortablement installés. Cinq capteurs sont disposés sur votre tête et vos oreilles. Vous choisissez alors une musique ou un film et la séance peut commencer.

Combien de temps dure une séance ?

Une séance dure environ 45 mn pour 33 mn de film ou de musique.

Que se passe-t-il pendant la séance ?

Le logiciel utilise les capteurs disposés sur votre tête afin d'enregister l'activité de votre cerveau et donner à ce dernier des informationssur sur son propre fonctionnement à l'aide de micros coupures sonores.

C’est votre cerveau qui décide des premiers changements, à son rythme et en douceur.

Vous n'avez rien d'autre à faire.

Il est même possible de somnoler. Enfants ou personnes inattentives peuvent donc également bénéficier de séances et de leurs effets positifs.

Fréquence et nombre de séances nécessaires ?

Une à deux séance par semaine est la fréquence recommandée. Lorsque les premières améliorations apparaîssent, vous déciderez de la fréquence à laquelle vous souhaitez continuer.

Les nouveaux apprentissages du cerveau seront durables grâce à un nombre suffisant de séances. Unedizaine de séances suffisent souvent à approcher ou atteindre les objectifs prévus.

C’est également à vous de décider de l’arrêt des séances en fonction de vos objectifs ou de votre ressenti.

Il est aussi possible d’arrêter les séances et éventuellement de reprendre à tout moment.

A quel âge peut-on faire des séances?

Toute personnes peut bénéficier des bienfaits du neurofeedback: bébés, adulte, sénior, notre cerveau est actif et plastique. il peut apprendre à se réguler.

Le neurofeedback dynamique

 

Principe

Le Neurofeedback dynamique est une méthode qui permet au cerveau de mieux se réguler, entraînant ensuite des changements divers (corporels, psychologiques, émotionels…)

Concrètement

La personne regarde un film de son choix ou écoute une musique.

Au moyen de cinq électrodes placées sur la tête, le système analyse l’activité cérébrale de la personne. Un logiciel spécifique utilise les informations recueillies pour comparer 256 paramètres toutes les secondes.

Le Neurofeedback sert de miroir : Chaque fois que l'ordinateur détecte une variation trop importante (turbulence), il informe  le cerveau en interrompant une fraction de seconde le son du film.

 le cerveau sait ensuite  effectuer des régulations où cela lui semble nécessaire et à son rythme. L’ensemble du corps tend ainsi à retrouver un fonctionnement harmonieux et optimum.

La personne n'a aucun effort conscient à produire, Il n'y a aucun effet secondaire: toutes personnes peut utilisé cet outil, quelque soit son état de santé ou son handicap.

 Le neurofeedback n'est pas un traitement médical : Il n'y a pas besoin de diagnostic.

 

Une méthode ancienne

 

Au début des années 1990, Val et Sue Brown, deux psychologues cliniciens canadiens utilisent en institution les systèmes Neurofeedack. Ils constatent alors les qualités de ces derniers mais également leurs défauts. Ils décident alors de concevoir leur propre système de neurofeedback.

 

Ainsi naît en 1999, après plusieurs années de recherches et de développements, le  logiciel de Neuroptimal dont l'un des principaux avantages est d'être entièrement automatique .

 

Aujourd'hui, les applications de cet outil thérapeutique sont multiples et ses modalités de mise en œuvre sont très diverses. Cela va du médecin (hôpital de la timone à Marseille) au chef d'entreprise en passant par les sportifs, les thérapeutes ou encore les personnes qui vivent avec un handicap. Tous utilisent ce système de dernière génération capable d'entraîner le cerveau à se réguler et ainsi à mieux fonctionner.